05 février 2006

je suis chanceuse

Je viens de lire tous vos blogs (les braves du LIN6410) et je me rends compte de la chance que j’ai eu vendredi.

Comme je vous l’ai raconté à mon retour de l’école vendredi, ma rencontre s’est très bien déroulée. Mon enseignant était plutôt négatif, ou peut-être anxieux, au départ, et il a attribué le succès de notre rencontre à ma très grande préparation, ce que j’avais cru aussi…mais en vous lisant, je crois qu’il y a plus que la préparation derrière une bonne ou une mauvaise expérience! Presque tout le monde a écrit que ses petits étaient très agités. Effectivement, un vendredi après-midi, les petits sont agités! Mais dans ma classe, mon enseignant-hôte avait son groupe tellement en contrôle que ça a énormément aidé et contrairement à ce que j’avais vécu en stage au primaire (le mal de tête me revient, juste à y penser), mon enseignant-associé n’élève jamais la voix. Il a développé des moyens pour garder son groupe calme et pour capter l’attention quand il doit s’adresser à toute la classe. Ainsi, les élèves ont été mis en mode « relaxation » pendant les 10 premières minutes de notre rencontre. Les lumières étaient éteintes et les élèves dessinaient, en silence. Ensuite j’ai pris 10 minutes pour expliquer ce que je venais faire dans leur classe et pour leur expliquer ce qu’est un portfolio. Nous avons ensuite pris la direction du laboratoire et Patrick a fait asseoir les élèves par terre à leur arrivée au labo. J’ai distribué les codes aux élèves qui allaient se choisir un ordinateur à mesure qu’ils recevaient leur code. Pendant le 30 minutes à l’ordi, il arrivait que je perde l’attention des élèves qui étaient absorbés dans leur e-portfolio, mais quand je voulais donner la prochaine consigne, Patrick disait « J’écoute », le silence se faisait et les 40 petits yeux se tournaient vers moi.

    Je me répète, ce n’est pas ce que j’avais vécu en stage au primaire et je croyais une telle situation impossible. Comme quoi tout n’est pas perdu! Alors voilà, j’espère avoir redonné du courage à quelques-uns d’entres-vous pour la suite de notre projet.

Marie-Pierre

Posté par mariepierrec à 13:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur je suis chanceuse

  • Merci!

    Premièrement, je tiens à te dire que oui, je te lis, mais que je n'écris pas toujours de commentaires. Deuxièmement, ce chat est vraiment affreux! Heheheh Troisièmement, merci pour tes encouragements! J'adore mes petits poux qui sautent partout (Oui déjà, je sais, je suis mère-poule, mais je m'assume!), mais je sens que même mon enseignant-hôte est dépassé par leur comportement. Il me dit n'avoir jamais eu une telle classe. Il m'a donc dit que ça ne serait pas de la tarte et de faire de mon mieux. Ça me décourage un peu... Qu'en penses-tu?

    Noémie

    Posté par Noémie, 05 février 2006 à 16:51 | | Répondre
  • Complètement d'accord

    Je suis d'accord avec toi Marie-Pierre quand tu dis que la réussite du cours ne dépend pas seulement de notre préparation.
    Je pense que l'esprit du eportfolio consiste non seulement à intégrer les TIC en classe mais aussi à permettre aux enseignants de prendre le relai une fois que nous aurons terminé notre projet. Or, s'ils ne s'impliquent pas le portfolio sera délaissé; ce qui serait dommage.

    Posté par Mourad, 05 février 2006 à 20:07 | | Répondre
  • Chère Marie-Pierre,

    Je suis très content que tout se soit bien passé pour toi. L'attitude de ton enseignant est une preuve de plus (comme si on en avait besoin) qu'une gestion de classe efficace qui est bien instaurée en début d'année rend la vie tellement plus facile pour tout le monde par la suite. On peut donc dire qu'une préparation est primordiale, surtout quand on inclut aussi la préparation à long terme des élèves. On peut les aider à développer une attitude d'ouverture face à des projets comme celui qu'on essaie de leur entrer dans la gorge...Oups, je veux dire: qu'on leur propose.

    Pour ce qui est des idées de personnage, madame, je ne sais pas trop pour le moment. Il est tard. Je te tiendrai au courant si quelquechose me passe par la tête. En d'autres mots, à l'an prochain.

    fred

    Posté par Fred, 06 février 2006 à 22:41 | | Répondre
Nouveau commentaire