24 février 2006

Bon...

J’avais sous-estimé l’étape de l’ajout du dessin au portfolio. Je croyais en effet que nous aurions le temps cette semaine de télécharger les dessins préalablement numérisés, de les ajouter à la vitrine, d’apprendre à modifier la vitrine et de finalement aller terminer la tâche d’écriture de la semaine passée.

img524/7708/pense47gw.gif

Problème #1 : Chaque fois que l’ordinateur est éteint, les favoris s’effacent! Donc, depuis le début du projet, j’arrive une heure à l’avance et je retape l’adresse du portfolio dans chaque poste de travail.

Problème #2 : Les ordinateurs ne sont pas tous capables de détecter ma clé USB. Les ordinateurs sont vieux et les ports USB sont derrière les postes (sur les nouveaux ordis, il y a des ports USB placés à l’avant). Je dois donc me contorsionner par-dessus les tables et entre les fils et la poussière pour arriver à planter à l’aveuglette ma clé dans un trou! Quand j’y arrive, je me rends compte qu’une fois sur deux, le port est défectueux ou la clé ne peut être lue!!

Problème #3 : Les postes qui détectent ma barrette de mémoire sont extrêmement lents et ça me prend une heure (!!) pour mettre le dossier contenant les dessins des élèves sur le bureau de 12 postes que j’ai à ma disposition.

Problème #4 : Les absents! Certains enfants ont manqué l’introduction au portfolio électronique et la personnalisation de leur portfolio, d’autres ont manqué la tâche sur la lecture, d’autres ont manqué la tâche d’écriture…. Mais certains ont manqué la lecture de l’histoire. Ceux-là n’ont pas répondu à la question de compréhension et n’ont pas fait de dessin. Qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui? Ils ont regardé leurs amis faire leur portfolio! (Manque d’organisation de ma part, je l’avoue.)

Problème #5 : Gestion de classe dans un laboratoire d’informatique. Oui, la gestion en laboratoire est différente que la gestion en salle de classe. Le laboratoire est grand, je dois parler plus fort, les déplacements sont plus nombreux, l’excitation et la fébrilité sont plus grandes… C’est difficile d’être assis devant un beau portfolio tout coloré et d’attendre que l’enseignant donne la prochaine consigne sans toucher à rien! Entre chaque consigne, je voyais les interfaces de mes élèves changer….plusieurs sortaient même du portfolio et devaient entrer à nouveau leur nom d’utilisateur!!

Problème #6 : L’âge et l’immersion. Les élèves de 7 ans pour qui écrire en français est une corvée ont beaucoup de difficulté à trouver d’abord POURQUOI ils veulent mettre ce dessin dans leur vitrine et à trouver ensuite les MOTS pour le dire. Au fait, pourquoi veulent-ils mettre leur dessin dans leur vitrine?? Oui, parce qu’il est beau; oui, pour que papa et maman puissent le voir; oui, parce que mon enseignante m’a demandé de le faire; oui, parce que c’est le seul dessin que j’ai…

Problème #7 : Le temps. Une période de 30 minutes au laboratoire, ce n’est pas long.  Pour une tâche qui prend 1 heure en classe, nous avons besoin de 2 heures au laboratoire. Pourquoi utiliser les TICs alors? Aujourd’hui, dernière journée du projet portfolio électronique. Juste avant mon départ mon enseignant me dit : « Comprends-tu là pourquoi on ne fait pas de tels projets? » J’ai eu un pincement au cœur. Il semble enthousiaste pendant le projet, les élèves sont aussi sinon plus enthousiastes que lui, mais tout de même, à la ligne d’arrivée, c’est ce qu’il me dit! Et je le comprends. Je comprends l’université, je comprends les théories, je comprends le MELS, mais je le comprends lui aussi. En fin de compte, c’est lui qui mène le projet dans la classe, et s’il a l’impression qu’il perd plus que les enfants gagnent, il se dit que ça n’en vaut peut-être pas la peine… J’en reviens à ma question d’un billet précédent : comment ça se passe chez les plus vieux? Parce qu’avec les tout petits, le portfolio électronique, je ne sais pas si c’est vraiment utile et si tout le monde ressort vraiment gagnant d’un tel projet.

Prochaine étape : le scénario pédagogique!

À l'attaque!!

Posté par mariepierrec à 16:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Bon...

  • La dure réalité des TICS

    Salut Marie-Pierre !

    J'ai lu ton message avec grand intérêt, car j'en viens à peu près aux mêmes conclusions que toi. Quand des problèmes techniques surviennent lors des projets comme celui du portfolio électronique, je crois qu'un enseignant a droit de penser qu'il y a perte de temps et qu'après tout, l'utilisation de l'informatique rend les choses plus compliquées qu'elles étaient. Encore faut-il que l'enseignant soit d'abord et avant tout à l'aise avec les outils utilisés... Je crois tout de même qu'il vaut la peine d'essayer. Sur ce, bon projet avec ta classe !

    Posté par SandraM, 25 février 2006 à 11:14 | | Répondre
  • C'est vrai

    Salut Marie-Pierre,
    Moi aussi j'ai trouvé ton commentaire intéressant. J'ai rencontré sensiblement les mêmes obstacles que toi. J'avais un peu plus de temps et une enseignante associée très à l'aise avec l'informatique, mais au premier cycle, le eportfolio (dans sa forme actuelle en tous les cas), je ne suis pas convaincu non plus. Comme je le dis dans mon commentaire, les élèves ne savent pas ce qu'ils sont en train de faire...
    Bref!
    Bon début de projet!
    Guy.

    Posté par Guy, 26 février 2006 à 12:35 | | Répondre
  • Que nous sommes perspicaces!

    Bref, nous sommes tous arrivés aux mêmes conclusions ou presque... Merci Marie-Pierre pour ton dernier commentaire sur mon blog! Merci pour tous tes trucs aussi.

    Tu me drias s ton ami te crois maintenant que ça peut être "si pire que ça" en classe...

    Noémie

    Posté par Noémie, 27 février 2006 à 21:22 | | Répondre
  • idem

    Salut Marie-Pierre,
    comme je le disais sur le blogue de Guy, pour les plus vieux, c'est sensiblement la même chose. Ils sont peut-être un peu moins agités, mais ils cliquent tout de même un peu partout, ne suivent pas, ne comprennent pas trop le pourquoi des étapes à suivre, etc. Le eportfolio est génial, mais il mérite quelques améliorations. Personnellement, j'aurais aimé être un peu plus préparée, en connaitre un peu plus, pour pouvoir aider efficacement mes élèves. Sur ce, je te laisse et j'espère que tu tires quelques points positifs de ton expérience, malgré les gros nuages gris...

    à bientôt

    Régine ;o)

    PS: prends soin de toi!

    Posté par Régine, 02 mars 2006 à 15:45 | | Répondre
Nouveau commentaire